MI NOVIO DOMINICANO

Le site Féminin de la République Dominicaine
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rouquine



Féminin Nombre de messages : 18
Age : 30
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Ven 13 Nov 2009 - 10:10

Voilà, je me suis enfin décidée à raconter mon histoire, après plusieurs jours de lecture sur le forum, je me dis que si je ne le fais pas maintenant, je ne le ferai jamais. J’espère que vous aimer la lecture car ce n’est pas une histoire simple !

Mon premier séjour en République Dominicaine a eu lieu à l’été 2008, dans le cadre d’un séjour en coopération internationale. Avant le séjour, j’avais eu une préparation incroyable. Nous avions travaillé deux ans afin de trouver l’argent nécessaire au projet, avions suivi des formations sur tous les sujets possibles, incluant le tourisme sexuel, les sanky panky et les beaux parleurs. Je ne vous cache pas que j’avais le préjugé que tous les hommes en RD étaient pareils, c’est-à-dire pas très recommandables. Donc armée comme une féministe de la pire espèce, je suis partie pour une expérience incroyable. Il était clair pour moi que cette implication était un geste pour l’humanité et totalement altruiste.

Je suis tombée en amour avec notre communauté d’accueil. Mon amour de cette île tire donc son origine de plusieurs femmes, hommes et enfants qui ont su se mobiliser afin de rendre notre séjour des plus agréables possibles et qui nous ont invités à partager leur quotidien et leur culture. La sollicitation que j’ai eue pendant ce séjour a été très facile à refuser du fait que je vivais avec un groupe de personnes, cela signifie qu’il n’y a aucune intimité et aucun secret possible. De plus, j’avais quelques amies québécoises qui vivaient des histoires compliquées, qui ne donnaient vraiment pas le goût de s’y risquer. J’ai donc su toujours garder une bonne distance, en me concentrant uniquement sur mon travail.

Suite à ce séjour, j’ai vécu un énorme choc de retour, après plusieurs mois dans un pays totalement différent du mien, je me devais de remettre mes idées en place et de voir comment j’allais retranscrire mon expérience dans les autres sphères de ma vie. J’ai donc pris la décision de continuer mon implication au sein de ce même projet. J’ai donc travaillé pendant un an à faire fonctionner le projet pour un deuxième été, à titre de responsable de projet. Bien entendu, j’ai donné les mêmes formations aux nouveaux participants que toutes celles que j’avais reçu et j’ai fait en sorte qu’ils aient le même préjugé que moi concernant les beaux parleurs ! Vous vous doutez que mon préjugé s’est envolé puisque je suis sur ce forum maintenant.

Lors de mon arrivée en sol dominicain à l’été 2009, la quantité de travail à faire était énorme. Je me suis donc lancée corps et âme à préparer l’arrivée des participants, à coordonner les activités et à réaliser notre mission. Pendant l’été, plusieurs personnes m’ont fait des avances et j’avais le sentiment profond d’être un numéro pour tous ces individus qui me courtisaient. Tous croyaient que j’étais revenu les marier. Et oui, deux étés au sein de la même communauté peut créer des attentes que nous ne soupçonnons pas. Nous en étions même rendu à faire des blagues et à numéroter les prétendants. J’avais donc le moral très bon et j’étais solidement ancrée dans mon célibat, m’étant toujours imaginé que ma vie personnelle se déroulerait dans une sphère complètement indépendante de ma vie professionnelle.

Vers le milieu de l’été, j’ai tout de même du m’admettre que mes beaux idéaux allaient peut-être changer. Voici comment s’est déroulé notre premier contact autre que professionnel, quoique nous étions dans un contexte formel tout de même. Nous réalisions une activité récompense avec notre clientèle et malheureusement, nous n’avions pas planifié suffisamment de gâteau. Comme une débutante, j’ai donc eu l’idée d’aller acheter des friandises au «colmado» pour ceux qui n’en avaient pas eu. Un de mes prétendant m’a donc suivi, j’étais un peu gêné car j’avais peur qu’il pense que c’était pour lui.

Finalement revenu sur le lieu de l’activité, plusieurs personnes étaient déjà parties. J’ai tout de même fait la distribution et rendu à la dernière sucette, c’était pour lui. Il ne l’a pas voulu, je l’ai offert à une autre personne. Il s’est rétracté et a voulu que je lui offre, ce que j’ai fait de bon cœur. C’était la première fois que je le remarquais. Dans une foule, c’est souvent les plus bruyants que l’on voit en premier tandis que lui ne parlait pas, timide ou rien à dire, j’allais le découvrir bien plus tard. Finalement, après que tout soit terminé, nous étions sur le point de partir, il revient me trouver et m’offre la friandise en question. Il ne voulait pas l’accepter car il voulait que je la garde pour moi. Ce fut donc mon premier cadeau de sa part. Ce soir là, il voulait parler avec moi, nous avons donc marché ensemble pendant un peu de temps, bien sur en compagnie de plusieurs autres personnes, dont les participants que j’avais si bien formé à ne pas aimer les relations exclusives ! Je savais que j’étais sur un terrain dangereux, j’ai donc préféré lui demander de me laisser quelques semaines, le temps de terminer ce projet et qu’il ne reste que moi, sans les participants. Nous avons donc passé quelques semaines à nous regarder de loin, nous parlant que pour ce qui était essentiel et relié à la mission de notre projet.

Lors de la dernière semaine du projet, nous avons fait une soirée traditionnelle de nos campings québécois, c’est-à-dire feu de camp, saucisses et guimauves. Imaginez la tête des locaux quand ils ont vu qu’à 30 degré, nous faisions un feu aussi gros et que nous chantions des chansons québécoises ! Nous avons été une attraction pendant toute la soirée, les gens venaient à notre maison pour voir ce que nous faisions. Pendant la soirée, devinez qui est arrivé ? Et oui, il s’est assis à côté de moi et nous ne nous sommes quasiment rien dit de la soirée, j’étais gênée et lui aussi. J’étais par contre dans une situation où le silence semble naturel et j’étais incroyablement confortable. Tout le monde était là, ne faisant pas attention à nous. Nous nous contentions d’écouter les conversations et les chants autour de nous. C’est confirmé, les Cowboys Fringants et Kaïn ont la cote en RD ! Lorsqu’il est parti ce soir là, je savais que l’histoire n’est resterait pas là.

Lors du départ des participants, j’étais heureuse que le projet se termine d’une aussi belle manière, l’été avec eux a été fantastique. Par contre, j’étais tellement fatiguée que le premier jour, je n’ai rien fait. Le lendemain, il a fallu une détermination incroyable afin de sortir de mon lit. Il fallait ce jour là que je déménage, je devais donc transporter beaucoup de chose. Notre premier jour ensemble a donc été relié à des boites et des meubles très lourds à déménager. Et en plein soleil puisque je n’avais pas réussi à me lever tôt afin d’éviter la chaleur ! J’étais reconnaissante qu’il m’aide mais aussi très gênée qu’il fasse tout cela pour moi quand nous ne se connaissions pas réellement. Je l’ai donc invité à manger avec moi pour le remercier de m’avoir autant aidé. Ce soir là, il est parti très tard. Nous avons discuté de tout et de rien jusqu’au petite heure du matin. Encore, il y avait plusieurs silences mais toujours nous étions attentifs à l’autre et jamais ce n’était déplacé. Par la suite, tous les jours il était chez moi et c’est après quelques semaines, très tard dans la nuit, qui nous nous sommes embrassé pour la première fois, dehors sur la galerie, dévoré par les moustiques. C’est seulement encore quelques jours plus tard qu’il a dormi chez moi pour la première fois. Il ne m’a jamais quitté depuis, ma maison est devenue sa maison.


Dès le début, notre relation a été basée sur l’honnêteté. Il n’a pas hésité à me confier des choses qui pourraient faire fuir mère Thérésa en personne. En effet, sa vie comporte certains secrets des plus horrifiants et cela ne doit pas être facile à avouer, surtout à une personne qu’on vient juste de rencontrer. Il est Haïtien, né en RD, sans papier, sans éducation, sans travail stable. Son style de vie est basé au jour le jour. Je peux vous dire que cela apporte son lot de problèmes et de péripéties. Nous étions donc constamment ensemble, il m’aidait dans toutes les tâches ménagères et en échange, je lui permettais de réaliser des activités qu’il n’a pas l’occasion de faire, comme aller à la plage par exemple. Plutôt drôle de penser qu’une personne peut avoir grandi en RD et ne jamais être allé à la mer ! Par la suite, notre relation est devenue plus sérieuse. Les gens de la communauté savaient que nous étions ensemble. J’avais plusieurs blagues du genre «Vas-tu le cacher dans tes valises pour le ramener avec toi ?» Cela m’amusait plutôt car plusieurs de ces blagues venaient d’amis, de personnes en qui j’ai confiance. Par contre, il y avait aussi les propos beaucoup moins drôle de personnes qui s’amusaient à me transmettre des rumeurs au sujet de mon copain, espérant me faire peur et détruire notre relation. Je crois avoir eu de la facilité à différencier le vrai du faux, souvent je savais même plus de détails sur certaines rumeurs car il m’en avait déjà parlé avant. Imaginez la tête des gens quand ils voyaient qu’ils ne pouvaient pas me démonter aussi facilement !

Finalement, le jour de revenir au Québec est arrivé. Je suis une personne qui vit le moment présent et avant le matin de mon départ, je n’avais jamais pensé parler de mes plans d’avenir avec lui. Il ne voulait pas que je parte, il est venu me reconduire à l’aéroport. Nous sommes restés les yeux secs, la séparation s’est fait dans le calme. Nous ne nous étions pas fait de promesses, nous avons remis notre histoire dans les mains du destin. Je dois avouer qu’il a par contre eu le don de provoquer le destin. Aussitôt que je suis arrivée au Québec, il y avait déjà un appel sur l’afficheur. Il n’avait pas pris en compte que j’avais un vol avec deux escales dont une nuit entière à New York, il s’inquiétait donc énormément de voir que je n’étais pas encore arrivée ! Mon copain n’a pas de téléphone et encore moins d’argent pour se rendre en ville dans un centre d’appel. Chaque fois qu’il m’appelle il doit donc emprunter le téléphone de quelqu’un, je peux ensuite le rappeler car je vois le numéro du téléphone en question sur mon afficheur. Je n’ai donc jamais fait les premiers pas pour entrer en contact avec lui. Quelques fois, il me donne rendez-vous à tel numéro, dans ce cas, je peux bien appeler en premier ! Nous nous parlons chaque semaine, cela peut sembler bien peu mais pour le moment, il nous est impossible de faire mieux. Nous avons décidé de nous laisser notre liberté et nous réalisons que cette liberté, nous aimerions la consacrer à l’autre personne. J’ai déjà hâte d’y retourner, il me manque.
Revenir en haut Aller en bas
ANALEX



Féminin Nombre de messages : 8968
Age : 41
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Ven 13 Nov 2009 - 11:21

waouh.... longue, c'est vraie, mais belle histoire!!
bienvenue à toi en tout cas!
et alors, quels sont tes projets? je suppose que même si tu refai un séjour l'été prochain, tu ne pourras pas attendre tout ce temps sans le voir?
dans quel coin étais-tu en RD?
Revenir en haut Aller en bas
missrichard



Féminin Nombre de messages : 2450
Age : 32
Localisation : metz
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Ven 13 Nov 2009 - 13:54

et ben en effet bien longue histoir
mais j ai tt lu jusqu a la fin , c ets tres bien ecrit et raconte
bienvenue a toi
j ai pas tt compris tu faisisait quoi en rep avce ta communaute ???
tu es de quel coin en rep ???

en tt cas j espere que tu pourra le revoir bientot
Revenir en haut Aller en bas
la petite sirene



Féminin Nombre de messages : 789
Age : 33
Localisation : .
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Ven 13 Nov 2009 - 14:06

bienvenue ,
très belle histoire, à quand ton prochain séjour?
et dans quel coin?
Revenir en haut Aller en bas
LéaNoémie



Féminin Nombre de messages : 416
Age : 35
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 30/10/2009

MessageSujet: Re: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Ven 13 Nov 2009 - 15:02

Bienvenue à toi!
Tu as raison de te lancer, c'est une belle histoire...qui prouve de plus qu'1 novio ne se rencontre pas que dans 1 hotel tout inclus!

J'ai adoré le feu de camp chamallows-saucisses sur fond de Cowboys Fringants... ils ont dû halluciner les gens autour!!!
Tu voudrais pas nous parler un peu plus de ton projet?
Revenir en haut Aller en bas
happy29



Féminin Nombre de messages : 705
Age : 37
Localisation : montréal
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Ven 13 Nov 2009 - 18:18

Bienvenue!!!

Quelle belle histoire... Merci de nous l'avoir partagée.
Revenir en haut Aller en bas
rouquine



Féminin Nombre de messages : 18
Age : 30
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Ven 13 Nov 2009 - 20:07

J'étais dans une petite communauté dans le nord du pays. La ville la plus proche étant Puerto Plata. Nous étions là afin de réaliser des activités avec les enfants, les adolescents, jeunes adultes et personnes à mobilité réduite. Notre intervention consistait à animer des activités ressemblant à un camp de vacances, donner des ateliers de formations sur différents thèmes comme le VIH/Sida, le travail d'équipe, l'animaton d'activités collectives, etc. Nous avons aussi organiser des activités de rassemblement pour des personnes vivant avec des handicaps leur empêchant de sortir de leur maison. Nous avons bâti des maison pour des familles dont les ouragans avaient frappé trop fort durant les années précédentes. Notre clientèle réside dans les bateys et vit avec de très petit moyen. Notre intervention est donc axé sur l'accessibilité de nos services et la reproductibilité dans le futur, nous formons donc de jeunes leader afin qu'ils puissent prendre notre relève. Nous visons l'autonomie de cette communauté au niveau du loisir. Nous avons de grands objectifs mais nous savons qu'ils sont réalisables si on y consacre suffisamment de temps.

Concernant mon retour là-bas, je ne sais pas encore quand il me sera possible d'y aller. Je suis en pleine recherche d'emploi pour le moment et l'argent est toujours une contrainte de plus dans nos vies. Je vous tiendrai au courant des déroulements futurs!
Revenir en haut Aller en bas
missrichard



Féminin Nombre de messages : 2450
Age : 32
Localisation : metz
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Ven 13 Nov 2009 - 20:47

et ben tt ca et tu n as que 23 an s
felicitations mademoiselle
et pour le boulot je m en fait pas pour toi, en deux poste je te vois deja ds une grande carriere
courage
on attend des news
Revenir en haut Aller en bas
Cris



Féminin Nombre de messages : 513
Age : 33
Localisation : Abitibi. Québec, CAN
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Ven 13 Nov 2009 - 23:39

Très belle histoire rouquine, Bienvenue à toi!!!!
Revenir en haut Aller en bas
coraflora



Féminin Nombre de messages : 4622
Age : 54
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Dim 15 Nov 2009 - 22:45

Quel expérience que la tienne !!!
Revenir en haut Aller en bas
la petite sirene



Féminin Nombre de messages : 789
Age : 33
Localisation : .
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Lun 16 Nov 2009 - 1:36

C'est top ce que tu fais!!!
Revenir en haut Aller en bas
TIT7421



Féminin Nombre de messages : 1675
Age : 42
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Lun 16 Nov 2009 - 11:05

bienvenue parmis nous
Revenir en haut Aller en bas
caramel



Féminin Nombre de messages : 1001
Age : 31
Localisation : Créteil
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Jeu 26 Nov 2009 - 16:44

jviens que de voir Rouquine, bienvenue à toi très belle histoire
Revenir en haut Aller en bas
Cyren



Féminin Nombre de messages : 1383
Age : 40
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Ven 27 Nov 2009 - 4:31

Wow, belle histoire!!! Je te souhaite de pouvoir continer à vivre cette amour! Maudit argent!!! toujours le problème qui est dans nos pattes!
Revenir en haut Aller en bas
mayacoco



Féminin Nombre de messages : 1400
Age : 95
Localisation : REGION PARISIENNE
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Ven 27 Nov 2009 - 18:10


_________________
"Mieux vaut vivre ses rêves plutôt que de rêver sa vie"

MAYA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!   Aujourd'hui à 7:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Voici une histoire un peu longue, la mienne bien sur!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA PLUS LONGUE HISTOIRE DROLE !
» Voici l'histoire de . . . Édouard Lacroix
» Vous voulez lire une petite (longue) histoire de ma vie?
» L'histoire du Corps de Marine
» Une histoire d'amour qui fait pleurer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MI NOVIO DOMINICANO  :: LE FORUM MI NOVIO DOMINICANO :: Nouvelles inscrites : les présentations-
Sauter vers: